Le Musicothérapeute

Voici les différents secteurs où le musicothérapeute peut intervenir :

  • Santé : hôpitaux, cliniques, etc.
  • Médico-social : CAMSP, EHPAD, MAS, foyers de vie médicalisés, etc.
  • Médico-éducatif : IME, IEM, ITEP, ESAT, etc.
  • Médico-judiciaire et carcéral
  • Prévention : secteur pédagogique, éducatif, socio-éducatif, associatif, psycho-social, etc.
  • Formation, recherche
  • Entreprises
  • Pratique libérale : cabinet, domicile, associations, etc.

Le musicothérapeute Munro définit la musicothérapie comme « l’utilisation intentionnelle des propriétés et du potentiel de la musique et de son impact sur l’être humain ». Il semble préférable de tenir compte du savoir-faire de l’intervenant et de ne pas sous-estimer l’effet de la musique ; c’est rassembler ces deux forces pour un objectif de soins et pour éviter tout risque de dérapage sur la santé de la personne malade.

La spécificité de la musique et celle de la musicothérapie sont deux choses différentes et sont à distinguer. Ainsi, bien que la musique ait des effets thérapeutiques, le rôle et le savoir faire du musicothérapeute, dans la relation triangulaire entre le patient, le sonore/musique et le thérapeute, sont importants pour le bien être du patient et pour un bon suivit thérapeutique.

Réalisé par Andrea Girardot © clemence-bostnavaron.fr